Filmothèque vaticane

Filmothèque vaticane

La Filmothèque vaticane a été instituée le 16 novembre 1959 par le Saint Jean XXIII, dans le but de rassembler et de conserver les films sur la vie de l’Eglise.

Environ 7000 titres catalogués sont archivés : films historiques sur les papes, sur l’activité de l’Eglise ; films commerciaux thématiques et d’intérêt hautement artistique ; documentaires d’actualité. Les pellicules requièrent des conditions spécifiques pour leur conservation : elles sont conservées dans un lieu à température constante (environ 16° et 30% d’humidité).

Parmi les films archivés, on peut signaler, entre autres : « Léon XIII », réalisé en 1896 sur une pellicule Lumière ; « Pie XI et Marconi », sur l’inauguration de la Radio vaticane (1931) ; « Pastor Angelicus », biographie de Pie XII ; « Le concile Vatican II ». Il faut aussi noter le film  « L’Enfer » sur l’œuvre de Dante, réalisé en 1911 et produit par la Helios Film de Velletri, dans lequel on a utilisé pour la première fois les effets spéciaux de style moderne. Ce film fait partie du « Fond Joye », une collection de pellicules remontant au tout début du cinéma et confié par les pères jésuites à la Filmothèque vaticane. Les historiens du cinéma pensaient que « L’Enfer » avait été perdu et le fait de l’avoir retrouvé dans les archives de la Filmothèque a suscité un regain d’intérêt et a donné lieu à une importante initiative culturelle. Grâce à la contribution de l’entreprise pharmaceutique Bayer et de Cinecittà Holding, la pellicule a été restaurée et un DVD a été réalisé pour les écoles. Le film continue d’être très demandé pour de nombreuses initiatives dans le monde du cinéma et de la culture, comme pour l’Exposition Cinématographique de Venise et le MoMA (Museum of Modern Art) de New York.

La Filmothèque est dotée d’un appareillage professionnel pour la vision et le transfert sur matériel digital ; d’un petit laboratoire qui permet d’effectuer les premières interventions de restauration des pellicules. Située au siège du Conseil pontifical pour les communications sociales, la Filmothèque dispose d’une salle cinématographique professionnelle d’une cinquantaine de places. Cette salle a été récemment restructurée et inaugurée le 20 janvier 2005, en présence d’illustres personnalités de la curie et du milieu cinématographique. On y effectue des projections, parfois en avant-première, pour le personnel du Saint-Siège et le corps diplomatique accrédité auprès du Saint-Siège.

La Filmothèque travaille depuis des années à un projet de recherche sur le cinéma mondial concernant la religion, la période allant de 1896 jusqu’à maintenant, pour recenser toutes les productions cinématographiques qui ont traité le thème du transcendant. Un premier volume a déjà été publié, le second est en préparation.

Une autre initiative qu’il faut signaler, c’est l’organisation du Congrès international d’études, dans le cadre du Festival du cinéma spirituel, en collaboration avec l’Organisme du spectacle et le Conseil pontifical de la culture. Cette initiative en est à sa 9e  édition, et chaque année, des représentants importants du monde cinématographique et culturel y participent.


Link