Radio Vatican

Radio Vatican

La radio vaticane a été voulue par Pie XI, après le Traité du Latran avec l’Italie, afin de pouvoir relier à travers ses propres installations le centre de l’Eglise Catholique avec les différentes parties du monde.

La première station émettrice projetée par G. Marconi à l’intérieur de la Cité du Vatican fut inaugurée par Pie XI lui-même, le 12 février 1931, avec un message radio adressé au monde entier.

Afin de répondre aux exigences croissantes, Pie XII décida la construction d’un nouveau Centre émetteur dans la localité de Santa Maria di Galeria, à 25 km de Rome. Le nouveau Centre qui bénéficie des immunités prévues par les articles 15 et 16 du Traité du Latran (l’accord précis entre le Saint-Siège et la République italienne date du 8 octobre 1951) fut inauguré par Pie XII, le 27 octobre 1957.

A l’intérieur des Jardins du Vatican, près du Pavillon de Léon XIII où se trouve la direction de la Radio vaticane, on a construit deux antennes paraboliques destinées aux transmissions par satellite des programmes radio et aux communications téléphoniques. Elles permettent de couvrir pratiquement le monde entier, réduisant de beaucoup l’utilisation des antennes et des systèmes traditionnels de transmission. Actuellement, la Radio vaticane dont les bureaux de production et de transmission des programmes sont situés à Rome Palazzo Pio (Piazza Pia), dispose de cinq chaînes de diffusion terrestre, par satellite et télématique : elle transmet en 39 langues, avec 438 heures hebdomadaires environ, et vers les cinq continents. Les liaisons avec d’autres émetteurs radiophoniques sont fréquentes.

Depuis le 1er janvier 1986, la Radio vaticane est un organe indépendant de l’Etat et il fonctionne comme une institution liée au Saint-Siège, ayant un rapport spécial avec la Secrétairerie d’Etat. En 1983, le pape Jean-Paul II a institué le Centre de Télévision du Vatican, organe ayant sa propre autonomie juridique par rapport à la structure de l’Etat, avec charge de reprendre les célébrations et les cérémonies publiques présidées par le Souverain Pontife ou en son nom et les événements ecclésiaux en lien avec lui, pour en conserver la documentation filmée et pouvoir la mettre à disposition, y compris en direct, des chaînes de télévision qui la demanderaient. Son rôle n’est donc pas tant de transmettre mais plutôt de servir d’agence pour d’autres chaînes. Le Saint-Père Jean-Paul II en a approuvé le statut le 11 mai 1998.


Link