Grottes

Grottes

Creusées en dessous du plan de l’église, mais surélevées par rapport à la basilique de Constantin du IVe siècle, les grottes renferment non seulement des chapelles dédiées à différents saints, mais aussi des tombes de rois, de reines et de papes à partir du Xe siècle. Le lieu le plus sacré est la sépulture de saint Pierre, où se trouve la mémoire construit au IVe siècle par l’empereur Constantin, à l’endroit vénérée de la sépulture de l’apôtre du Christ. Dans une des chapelles autour de l’abside, on remarquera la fresque du peintre romain du XIVe siècle, Pietro Cavallini : il s’agit de la Vierge de la Bocciata (coup de boule, ndt), appelée ainsi à cause d’une gonflure sur le visage qui, selon une légende ancienne, se serait mise à saigner lorsqu’un soldat ivre qui avait perdu au jeu de boules, en aurait lancé une contre cette représentation sacrée. Ce lieu renferme aussi les tombes de Paul VI (1978) et du pape Jean-Paul II (2005).