Palais du Vatican

Palais du Vatican

Déjà dès la moitié du IXe siècle, la zone entourant l’ancienne basilique Saint-Pierre était une citadelle fortifiée par les murailles construites sous Léon IV (847-855), ce que l’on appelle la cité léonine. Entre la fin du XIIIe siècle et le début du XIVe siècle, certains bâtiments avaient été construits autour de la cour carrée dite Cour du Perroquet, formant ainsi le premier ensemble des Palais du Vatican. Une fois l’exil d’Avignon terminé (1309-1377), il faudra attendre la fin du XVe siècle pour assister à la réalisation de nouveaux bâtiments, comme le Palais de Sixte IV (1471-1484), qui inclut bien sûr la Chapelle Sixtine, et le Palais d’Innocent II (1484-1492), situé à 300 mètres au nord de la basilique.
C’est à Jules II (1503-1513) et à son architecte Donato Bramante que l’on doit l’idée de relier les deux ensembles de palais construits par ses prédécesseurs par deux bâtiments longitudinaux, refermant dès lors une cour grandiose divisée en trois niveaux. Les papes du XVIe et du XVIIe siècle continuèrent et agrandirent les Palais du Vatican. C’est Sixte Quint (1585-1590) par exemple qui a voulu le bâtiment où réside le pape actuellement et d’où il apparaît chaque dimanche à midi (deuxième fenêtre à droite, au troisième étage) pour bénir la foule qui se rassemble sur cette magnifique place.