50ème ANNIVERSAIRE DES TRAITÉS DE ROME

50ème ANNIVERSAIRE DES TRAITÉS DE ROME  

En 1951 à Paris, six années seulement après la fin de l’expérience dévastatrice de la Seconde Guerre Mondiale, l’Italie, la France, l’Allemagne, la Belgique, la Hollande et le Luxembourg réalisent, avec la création de la Communauté Européenne du charbon et de l’acier, la première Europe supranationale. Pour la première fois, les six États membres de cette organisation renoncent, bien qu’en un secteur limité, à une partie de leur souveraineté en faveur de la Communauté. Ce premier effort d’intégration dévoile rapidement ses limites avec l’échec en 1954 du projet d’une Communauté européenne de défense (CED). Après quelques années de difficultés, d’élans et de vicissitudes, le 25 mars 1957 a lieu, à Rome dans le site historique du Capitole, la signature solennelle des fameux «traités de Rome». Le premier de ces traités instaure une Communauté économique européenne (CEE), le second, une Communauté européenne de l’énergie atomique (Euratom). C’est le premier noyau de ce qui deviendra, au cours des 50 années qui suivront, l’Union Européenne, forte aujourd’hui de la présence de pas moins de 27 pays. À chacun des six pays fondateurs du «projet Europe» la Cité du Vatican consacre un timbre; le feuillet veut représenter une idée de l’Europe, qui se développe et qui s’agrandit au moyen du travail et de la solidarité, en abolissant les frontières physiques et idéologiques; le détail de la mère avec son enfant sur le timbre symbolise l’avenir du Vieux Continent.