50ème anniversaire du Concile œcuménique Vatican II

50ème anniversaire du Concile œcuménique Vatican II  

Le 25 janvier 1959, dans le monastère annexe à la basilique Saint-Paul-hors-les-murs, le Pape Jean XXIII fit part de sa décision de convoquer un Concile oecuménique: le Concile Vatican II, réunion de tous les évêques du monde, en vue d'examiner différents problèmes relatifs à la vie de l'Eglise. Cependant, le Concile s'ouvrit seulement trois ans après, le 11 octobre 1962 précisément, précédé par un pèlerinage de Jean XXIII à Lorette et à Assise. Ce fut la première fois depuis 1870 qu'un Pape quittait le Vatican pour se rendre en pèlerinage. Jean XXIII ne vit pourtant pas les fruits du Concile puisqu'il mourut le 3 juin 1963, alors que les travaux conciliaires se terminèrent le 8 décembre 1965, sous le pontificat de Paul VI. Le Concile apporta de nombreuses et importantes nouveautés qui marquèrent profondément la vie de l'Eglise : la célébration de la messe avec l'autel tourné vers le peuple, l'introduction des langues modernes au lieu du latin dans la liturgie, l'ouverture au dialogue oecuménique et la liberté religieuse. Pour le 50ème anniversaire du Concile Vatican II, on se souviendra des paroles prononcées par le Pape Benoît XVI lors de sa première homélie en tant que Souverain Pontife souhaitant vouloir «affirmer avec force sa ferme volonté de poursuivre l'engagement de mise en oeuvre du Concile Vatican II». Le timbre de l'émission consacrée à cet anniversaire est la reproduction d'un panneau en bronze de l'artiste Luciano Minguzzi. Le panneau en question se trouve sur la Porte du Bien et du Mal, à Saint-Pierre, et fut réalisé entre 1970 et 1977.