MONNAIE COMMÉMORATIVE 2 EURO

MONNAIE COMMÉMORATIVE 2 EURO  

Le 22 janvier 1506 est la date de la naissance officielle de la Garde Suisse Pontificale parce que c'est ce jour-là qu'un groupe de cent cinquante suisses entrèrent pour la première fois au Vatican en passant par la Porte du Peuple. La monnaie représente le moment solennel du serment qui a lieu, pour les nouvelles recrues, chaque année le 6 mai: une date qui lie profondément l'histoire de la Garde Suisse à l'histoire de l'Église, parce qu'elle a été marquée par le sang de 147 des ses membres morts pendant le Sac de Rome (6 mai 1527). C'est une cérémonie solennelle et suggestive: la Garde est en uniforme de grand gala, depuis le commandant jusqu'au dernier des hallebardiers. L'aumônier de la Garde lit en entier le texte du serment «Je jure de servir fidèlement, loyalement, et de bonne foi le Souverain Pontife régnant Benoît XVI et ses légitimes successeurs, de me dévouer pour eux de toutes mes forces sacrifiant, si nécessaire, ma vie pour leur défense. J'assume les mêmes devoirs vis-à-vis du Sacré Collège des cardinaux durant la vacance du Siège Apostolique.
Je promets, en outre, au Commandant et aux autres supérieurs respect, fidélité et obéissance. Je jure d'observer tout ce quel'honneur exige de mon état.» Ensuite les nouvelles recrues, appelées par leur nom, avancent et chacune, avec la main gauche sur le drapeau de la Garde et la droite levée avec les trois doigts étendus, qui symbolisent la trinité, confirme et jure: «Je ...jure d'observer, loyalement et de bonne foi, tout ce qui vient de m'être lu aussi vrai que Dieu et ses Saints m'assistent.» Il faut rappeler que parmi ces saints, l'on sous-entend de façon particulière les patrons de la Garde suisse, c'est-à-dire saint Martin (11 novembre), saint Sébastien (20 janvier) et saint Niklaus von Flüe, «Defensor pacis et pater patriae» (25 septembre).