Protection internationale du territoire

Protection internationale du territoire

L’ensemble du territoire de l’Etat de la Cité du Vatican est placé sous la protection de la convention de La Haye du 14 mai 1954 ; elle concerne la protection des biens culturels en cas de conflit armé.
Ensuite, en 1984, la Cité du Vatican a été inscrite dans la liste du patrimoine mondial culturel et naturel (cf. la Convention de l’UNESCO du 16 novembre 1972).
L’Etat est donc également reconnu de façon internationale, comme un patrimoine moral, artistique et culturel, digne d’être respecté et protégé comme trésor appartenant à l’humanité.

Accès à la mer

Bien que n’ayant pas d’accès direct sur la mer, la Cité du Vatican, de par la Déclaration de Barcelone de 1921, est admise à la navigation maritime avec ses propres bateaux arborant le pavillon pontifical. Actuellement l’Etat n’exerce pas ce droit.