Monnaie et timbres

Monnaie et timbres

L’Etat a sa propre monnaie et émet ses propres timbres postaux.

Les monnaies vaticanes à l’exception de celles qui sont en or, ont aussi un cours légal en Italie et dans tous les autres pays, en vertu de la Convention monétaire avec l’Etat italien (29 décembre 2000), qui vaut pour toute la Communauté Européenne.

Cette Convention donne droit à l’Etat de la Cité du Vatican d’utiliser l’euro comme sa propre monnaie officielle depuis le 1er Janvier 1999. De son côté, l’Etat a par la suite régularisé l’exercice de ce droit (loi vaticane du 26 juillet 2001, n. CCCLVII).

Ne possédant pas d’institut d’émission propre, l’Etat du Vatican s’est engagé par une forme de pacte à frapper sa propre monnaie métallique –actuellement, pour une valeur maximale d’un million d’euros à l’année- en Italie, auprès de l’Institut Polygraphe et Hôtel de la Monnaie de l’Etat.

Depuis 1996, en vue de l’année du Jubilé de 2000, la frappe de monnaies d’or a été reprise par la Cité du Vatican, ce qui se faisait régulièrement chaque année entre 1929 et 1959. Depuis le Jubilé cette frappe a continué et se poursuit actuellement avec une émission annuelle.

Les émissions de valeurs postales ne sont pas soumises à des limitations particulières, en dehors de celles qui sont imposées par les règlements des services postaux, en accord avec l’Etat italien et ceux qui relèvent des Conventions internationales auxquelles l’Etat du Vatican a adhéré.

Voir le chapitre dédié à l'UFN