Direction de la Santé et de l’Hygiène

Direction de la Santé et de l’Hygiène

Repères historiques

Le Règlement du Service de Santé et d’Hygiène des Sacrés Palais Apostoliques, approuvé le 10 octobre 1893 par le Pape Léon XIII contenait déjà des normes concernant le service d’assistance sanitaire dans la Cité du Vatican. Par la suite, une ordonnance du 28 septembre 1929 du Gouverneur de l’Etat confirmait le précédent Règlement mais transférait la juridiction de ce service du Préfet des Sacrés Palais Apostoliques au Gouverneur de l’Etat. C’est à cette ordonnance que remontent les premières informations sur l’institution d’une Garde Médicale permanente avec un cabinet médicochirurgical en lien avec la Pharmacie Vaticane. Dans le Règlement pour les Bureaux et les Services du Gouvernatorat du 5 décembre 1932, les Services Sanitaires constituaient l’une des sept sections dépendantes du Bureau Central du Secrétariat du Gouvernatorat. En 1943, durant le pontificat du Pape Pie XII, les Services Sanitaires acquirent une autonomie administrative au sein du Gouvernatorat et un décret de 1969 instituait la Direction des Services Sanitaires.

La loi sur le gouvernement de l’Etat de la Cité du Vatican du 16 juillet 2002 a établi la structure actuelle de la Direction de la Santé et de l’Hygiène et en a précisé sa finalité.

Finalité
La Direction pourvoit à la tutelle de l’hygiène publique et de la santé sur le territoire de l’Etat de la Cité du Vatican.

Personnel médical
Le poste de directeur du service de Santé et d’Hygiène qui requiert un diplôme en médecine et en chirurgie, est une nomination pontificale. Le personnel médical travaillant pour la Direction est constitué de personnes titulaires, de médecins et de spécialistes pour les différentes branches médicochirurgicales.

Personnel administratif
Le personnel administratif, chacun selon sa compétence et sa qualification professionnelle, assure le travail désigné par le directeur.

Personnel technicien sanitaire
Le personnel sanitaire est constitué de techniciens sanitaires et d’infirmiers religieux ou laïques ayant une qualification professionnelle. L’activité des techniciens, des infirmiers et du personnel auxiliaire est coordonnée par un technicien d’assistance sanitaire ayant fonction de chef de service.

Personnel auxiliaire
En plus de la fonction qui relève de cette catégorie professionnelle, le personnel auxiliaire collabore avec le personnel médical et infirmier comme brancardiers à l’occasion des célébrations, des cérémonies et des audiences pontificales.

Compétences et activités institutionnelles
La direction de la Santé et de l’Hygiène exerce son activité non seulement au Vatican mais aussi dans les Villas Pontificales de Castel Gandolfo, dans les autres immeubles et zones indiquées dans le Traité du Latran, pour ce qui relève de sa compétence établie par le droit et de normes propres.

La Direction pourvoit aux activités institutionnelles suivantes:
assistance sanitaire ;
médecine du travail ;
médecine légale ;
tutelle du milieu physique et du territoire, des espaces de vie et de travail ;
prévention et prophylaxie des maladies infectieuses et contagieuses ;
surveillance de l’approvisionnement ;
police mortuaire ;
surveillance des structures hygiéniques-sanitaires
rapport avec les organismes, les associations sanitaires internationales et des autres Etats.

Structures

La Direction remplit ses fonctions institutionnelles à travers les structures suivantes:
Bureau de la Direction ;
Garde Médicale ;
Service des urgences ;
Service de cabinets médicaux et de visites spécialisées ;
Service d’hygiène publique ;
Service de médecine du travail ;
Service de médecine légale.

Garde médicale et assistance sanitaire au service des urgences
La Garde Médicale fonctionne 24h sur 24 et n’assure sa fonction qu’au sein de la Cité du Vatican. Elle est située près du cabinet de consultation de la Direction de la Santé et de l’Hygiène, dans le Palais du Belvédère, avec entrée Via della Posta.
Le service des urgences, destiné à toute personne, répond exclusivement aux situations pathologiques urgentes qui se présentent sur le territoire de la Cité du Vatican et dans la zone extraterritoriale voisine. Ce service est également mis en place à l’occasion des célébrations, des cérémonies et des audiences pontificales ou encore de manifestations avec affluence de personnes.